Yosemite National Park, entre rivières, cascades et ours bruns

Yosemite National Park, un paradis naturel au cœur de la Californie… Entre rivières, cascades et ours bruns, je vous emmène à la découverte de ce fantastique parc naturel, que j’ai eu la chance de visiter en août 2017.

Tioga Pass, la route aux mille paysages

Le Tioga Pass, col mythique des parcs américains, permet de rejoindre en quelques heures Tuolumne Meadows, puis Yosemite Valley, depuis l’Est de la Sierra Nevada.

Cette route est particulièrement sympathique à arpenter puisqu’elle permet de s’imprégner de cette ambiance si propre à Yosemite. Elle commence par une très grosse montée, qui nous emmène à deux gigantesques lacs, Ellery Lake et Tioga Lake, d’où partent de multiples cascades. Souvent, on y croise des familles en camping car en train de casser la croûte, et des pêcheurs.

Au point le plus haut du Tioga Pass, à près de 3.000 mètres, la route devient plus plate. Il suffit alors de passer le traditionnel check-point (je vous conseille d’ailleurs l’utilisation du pass America the Beautiful, qui est une sorte d’abonnement et vous permet de rentrer dans tous les parcs partenaires et de ne pas devoir payer à chaque fois), et vous vous retrouvez au cœur de la Alpine Zone. Cette petite zone présente une faune et une végétation différente du reste du parc, avec beaucoup moins d’arbres, une prairie d’herbe assez haute et de petits lacs de haute-montagne, avec, en arrière-plan, la vue sur les neiges éternelles du Mount Dana.

Tuolumne Meadows, la grande prairie vert-pomme

Plus loin, alors que vous commencez lentement votre descente vers la vallée, vous passerez inévitablement par Tuolumne Meadows, de grandes prairies parcourues par la  rivière Tuolumne.

Les Meadows sont un lieu où on peut facilement s’arrêter quelques minutes, afin de se balader dans l’herbe couleur pomme, et se reposer sur un des gros rochers.

Il existe également un centre des visiteurs, qui vous proposera cartes et livres, ainsi qu’une collection (un peu surannée) de trouvailles naturelles originales (énormes pommes de pain, etc).

DSC_0090.JPG

Arrivée dans Yosemite Valley

À partir de Tuolumne Meadows, vous n’aurez plus que de la descente. De magnifiques points de vue ponctuent la route parfois monotone à travers la forêt. Au détour d’un virage, repérez les amas de voitures, qui vous indiquent à coup sûr un paysage intéressant.

Au bout du Tioga Pass, vous voilà arrivés à Yosemite Valley, le point le plus bas du parc national. C’est ici que se trouvent la plupart des hôtels, ainsi qu’un bureau de poste et un musée, dans la petite ville appelée “Yosemite Village”.

En contrebas d’El Capitan et du Half Dome, vous obtenez des vues assez originales sur ces monstres de pierre. Une grande prairie est située au milieu de Yosemite Village, traversée par un petit ponton de bois.

DSC00206.JPG

Bridalveil Fall, la chute en voile de mariée

Au sud de Yosemite Valley, l’une des attractions les plus recherchées par les touristes est Bridalveil Fall. Il s’agit d’une chute d’eau de près de 189 mètres de haut, alimentée par les eaux de fonte des glaciers.

Depuis le parking, deux chemins vous emmènent à travers la forêt jusqu’au pied de la chute.

Elle porte bien son nom de “voile de la mariée” puisqu’elle s’écoule dans un mouvement léger et souple, du à son exposition au vent. L’eau semble s’écouler de façon sensuelle.

Pour vous y rendre, privilégiez les heures creuses, car le point de vue sur la chute est assez petit et est vite saturé de touristes.

DSC_0096

Tunnel View, le point de vue qui vous rappelera votre fond d’écran

Tunnel View est le point de vue le plus connu de Yosemite. C’est là que la plupart des photos représentatives de l’endroit sont prises ; Apple a d’ailleurs choisi de proposer un fond d’écran mondialement connu pris à cet endroit.

Arrivé au point de vue, vous aurez donc l’impression d’être face à un écran d’ordinateur géant (les icônes en moins 🙂 ), et vous devrez vous faufiler parmi les groupes de touristes en séance de selfie pour atteindre le petit muret de pierre, seul rempart contre la falaise en contrebas.

Ne cherchez pas à faire une photo originale depuis Tunnel View… C’est impossible et c’est le jeu : tout le monde repart avec la même photo de cette vallée mythique.

DSC05223Washburn Point et Glacier Point, les deux points de vue les plus vertigineux sur le parc

Depuis Tunnel View, prenez la route de Glacier Point. Cela vous prendra une bonne heure de trajet avec, malheureusement, des paysages quasi inexistants, puisque vous roulez à travers une dense forêt.

Mais cela vaut réellement le détour, puisque la route vous emmène à deux points de vue magnifiques sur Yosemite Valley, le Half Dome et le El Capitan.

Tout d’abord Washburn Point, moins vertigineux, puisqu’il n’y a pas de falaise au bord du point de vue (contrairement à Glacier Point). À flanc de montagne, vous avez un point de vue superbe sur la vallée et les nombreuses cascades qui y descendent.

Le point de vue est beaucoup moins connu que celui de Glacier Point, et vous aurez donc moins de difficulté à vous garer et à prendre de jolies photos, notamment depuis un petit muret qui vous permet de prendre de jolis portraits avec la vallée en contre-bas.

Après Washburn Point, prenez la route de Glacier Point. Le point de vue dispose d’un grand parking et d’une boutique bien achalandée.

Depuis le parking, une courte marche de moins de dix minutes vous emmène au bord de la falaise, avec une vue majestueuse à 360° sur Yosemite Valley. Depuis le point de vue, les hôtels et commerces semblent minuscules.

Privilégiez de vous y rendre au coucher du soleil : les couleurs sont magnifiques, et les reliefs sont accentués par la lumière basse.

Seul point négatif : le point de vue est l’un des plus connus du parc, et il y a vraiment beaucoup de monde. Prenez donc votre mal en patience pour obtenir une petite place le long de la barrière empêchant une chute de plusieurs centaines de mètres.

Un hôtel à conseiller : le Yosemite View Lodge

Lors de notre séjour, nous avons dormi au Yosemite View Lodge, un très chouette hôtel situé à El Portal, soit à la sortie Ouest du parc.

Le complexe est composé de plusieurs bâtiments, dont certains avec vue sur la rivière Merced, qui parcoure le parc.

Seuls inconvénients : l’hôtel est assez cher pour ce qu’il propose, et il n’existe aucun commerce aux alentours, ce qui vous forcera à faire vos courses au supermarché de l’hôtel, qui pratique des prix prohibitifs.

DSC00200.JPG

 

2 Replies to “Yosemite National Park, entre rivières, cascades et ours bruns”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s