Vladimir Poutine, le tsar russe indétrônable ?

Le 6 décembre dernier, Vladimir Poutine, actuel président de la Fédération russe, annonçait son intention de se représenter aux prochaines élections présidentielles, prévues en mars 2018. S’il ressort gagnant de ces élections (une gageure), il sera alors président jusqu’en 2024, obtenant un quatrième mandat à la tête du pays.

Vladimir Poutine, président jusqu’en 2024 ?

Une Russie poutiniste ?

vanmarsenille.jpg
Anne Van Marsenille, professeur à l’IHECS et passionné du monde russe – Photo : IHECS

Pour nous éclairer sur cette culture russe qui nous échappe souvent, et particulièrement sur le sentiment pro-poutine majoritaire dans le pays, nous avons rencontré Anne Van Marsenille, professeur de langues à l’IHECS et passionnée de culture russe.

Pour expliquer cette culture pro-poutine, elle nous explique que les Russes ne vivent pas depuis longtemps dans un système qui se veut démocratique. Ainsi, puisque la Russie est l’un des plus grands pays du monde en terme de superficie, le peuple russe a besoin d’un dirigeant fort, capable d’assurer la stabilité politique et économique de la fédération… Ils voient donc en Poutine ce dirigeant fort.

Il existe, selon Anne Van Marsenille, une véritable culture pro-Poutine en Russie, et il n’est pas rare de voir de grands posters représentant Poutine dans les rues de Moscou, la capitale.

Vladimir Poutine est donc, depuis plusieurs années, l’unique candidat présidentiable, selon une majorité d’électeurs, qui ne voient personne d’autre qui pourrait être un dirigeant assurant une stabilité au pays. Ainsi, après son élection en 2000, il s’est fait réélire successivement en 2004 et 2012, avec un court intermède entre 2008 et 2012, lorsque Dmitri Medvedev est nommé président, afin de respecter la règle stipulant que le président n’a droit qu’à deux mandats successifs. Le mandat présidentiel a ensuite été prolongé à cinq ans, afin que Poutine puisse rester dix années de suite au pouvoir.

D’un point de vue occidental, le pays ressemble certainement à une démocrature, contraction entre démocratie et dictature. Pourtant, selon Anne Van Marsenille, il s’agit en théorie d’une démocratie, puisque, selon elle, Poutine y est élu relativement démocratiquement. Les Européens occidentaux ont difficile à comprendre les choix russes car ils n’y vivent pas.

Poutine, président indétrônable jusqu’en 2024… C’est en tout cas le résultat prédit par la plupart des analystes politiques, pour le futur de ce pays jonglant entre son passé soviétique et ouverture au monde. 

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s