New York en version Express : 10 lieux emblématiques en 48 heures

Cet été, j’ai eu la grande chance de me rendre à New York, pour la deuxième fois en moins de cinq ans, avant de m’envoler pour la côte Ouest… Mon défi ? Visiter un maximum de sites emblématiques en 48 heures ! C’est parti pour un programme express à travers la Grosse Pomme !

Midtown : de Times Square à Central Park

Le jour de mon arrivée à New York, j’ai atterri en fin de matinée à l’aéroport international JFK, à quelques dizaines de kilomètres de Manhattan. Une heure idéale puisque, passé les contrôles douaniers (particulièrement poussés pour ma part…), cela nous laissait toute une après-midi pour partir à la (re)découverte de la ville.

Nous avons donc choisi, pour cette première demi-journée, de nous balader dans le quartier de notre hôtel, Midtown. En effet, notre appart’hôtel, le Radio City Apartments (leur site web), est situé au beau milieu du quartier, à deux pas de Times Square et du Rockefeller Center. D’ailleurs, je vous conseille très chaleureusement cet hôtel, pour sa situation exceptionnelle et la qualité des services. C’était la seconde fois que nous y logions, et nous en sommes toujours très contents.

Nous avons commencé notre balade à travers Midtown par Times Square. La place est située à quelques minutes à pied de notre hôtel, et nous a permis de nous imprégner au mieux, dès notre arrivée, de cette ambiance new-yorkaise si spéciale. Pas besoin de vous décrire Times Square davantage, tant le lieu a déjà été vu au cinéma, dans les séries télé ou à la télévision. Petit conseil perso cependant : pour avoir la plus belle vue sur la place, n’hésitez pas à grimper le grand escalier au Nord de la place. De la dernière marche, vous aurez une vue panoramique sur tout Times Square, qui est encore plus impressionnant d’un peu plus haut !

DSC_0005

Sur la place, ne manquez pas les innombrables personnages déguisés. À l’instar du célèbre Naked Cowboy, des personnages loufoques animent nuit et jour la place… Les plus photogéniques sont les Statues humaines de la Liberté, mais pour les plus petits vous croiserez également plusieurs héros Disney, comme Mickey ou la Reine des Neiges.

DSC09289

Ensuite, cap vers l’Est de Midtown, et le célèbre Rockefeller Center. Ce nom désigne en fait un ensemble de plusieurs buildings, bien qu’on l’assimile le plus souvent à son fer de lance : le GE Building, aujourd’hui renommé Comcast Building, qui comprend l’un des observatoires les plus connus de la ville, le Top of the Rock. J’ai eu l’occasion d’y monter lors de mon premier voyage à New York, et j’en garde un souvenir impérissable. C’est selon moi le plus bel observatoire de la ville. Je n’ai malheureusement pas eu l’occasion d’y retourner cet été, faute de temps.

D’en bas, quelques 70 étages plus bas, vous aurez la possibilité de vous balader sur la Rockefeller Plaza, où est notamment tournée l’émission matinale Today. En venant le matin, vous aurez la possibilité d’assister à l’enregistrement à travers les vitres, et même parfois à un concert de plein air (lors de mon premier séjour, je suis inopinément tombé sur un concert des OneRepublic, organisé par l’émission). Ne manquez pas non plus la boulangerie Bouchon Bakery, juste en face du studio, qui propose de délicieux (mais onéreux) sandwiches à la française.

De Rockefeller Plaza, vous vous sentirez tout petit face aux gigantesques buildings environnants. En hiver, vous y trouverez également la patinoire et le sapin de Noël du Rockefeller Center, deux institutions des froides journées new-yorkaises.

 

Au bout du Rockefeller Center, vous trouverez la Cathédrale Saint-Patrick, l’une des principales églises de Manhattan. Tout juste rénovée, la façade blanche est magnifique, et détonne avec la Cinquième Avenue, si moderne et débordante de badauds.

N’hésitez pas à pousser sa porte. À l’intérieur, vous aurez l’impression d’être dans une église ancienne, en pleine Italie, alors que le cœur de New York bat à quelques mètres, derrière les lourdes portes de bois de la cathédrale.

Remontez ensuite la Cinquième Avenue vers le Nord. L’Avenue est mythique et très jolie. À toute heure, elle déborde de yellow cabs et de passants en train de faire du shopping dans les innombrables boutiques. Fifth Avenue est à New York ce que les Champs-Élysées sont à Paris : un lieu très touristique, temple du shopping et icône de la ville.

Depuis la cathédrale Saint-Patrick, il vous faudra marcher moins d’une demi-heure pour rejoindre l’extrême Nord de la partie commerçante de la Cinquième Avenue, et Central Park.

DSC09217

Pour terminer cette après-midi bien remplie, baladez-vous, plus au calme, dans les allées de Central Park. Le sud du parc n’est certes pas la partie la plus jolie, mais elle vous donnera un bel aperçu de ce parc mythique. Vous y croiserez The Pond, un étang assez célèbre pour le pont qui l’enjambe, vu dans de nombreux films, ainsi qu’une grande fête foraine. Au delà des arbres, Midtown n’est jamais loin, et vous verrez dépasser les hauts buildings.

DSC_0027.JPG

En remontant plus haut dans le parc, si vous avez davantage de temps, vous découvrirez d’autres endroits emblématiques du parc, comme The Mall (célèbre chemin encadré par deux rangées d’arbres), la Fontaine Bethesda, le mémorial Strawberry Fields (hommage à John Lennon, assassiné quelques mètres plus loin), les Meadows (célèbre prairie où se prélassent locaux et touristes lors des journées ensoleillées) ou le Belvedere Castle. Voici quelques photos prises lors de mon premier voyage en 2014, au cours duquel j’avais consacré une demi-journée rien qu’à la visite du parc.

Une croisière en bateau autour de Manhattan

Afin de rentabiliser au maximum notre court séjour sur place, nous avons décidé de réaliser, le lendemain, une croisière de 2 heures et demi autour de Manhattan, en matinée. Terminée vers 14 heures, elle nous permettait de faire un tour de l’île et de voir les principaux monuments et gratte-ciels, tout en nous reposant (décalage horaire, quand tu nous tiens…).

Nous avons donc opté pour la croisière proposée par les Circle Line Cruises, dont le pier d’attache se situe juste à côté de l’Intrepid Sea, Air & Space Museum, au cœur d’un Hell’s Kitchen pittoresque, bobo et décalé (la photo suivante en témoignage quelque peu).

DSC_0034

La croisière a d’abord pris le cap du Sud de l’île, via l’Hudson, en longeant Midtown, puis Lower Manhattan et le centre financier, dominé par le One World Tower. Le bateau prend ensuite la direction de la baie et de la Statue de la Liberté, ainsi que d’Ellis Island.

Ensuite, retour vers Lower Manhattan, et remontée de l’East River. Vous passez sous le célèbre Pont de Brooklyn, avant de prendre la direction d’Harlem. Là, la croisière devient à mes yeux moins intéressante, bien que étonnante, puisqu’on traverse une région très boisée, où on retrouve notamment les Cloisters. Ensuite, la croisière termine sa boucle en redescendant l’Hudson jusqu’au pier de départ.

Voici quelques photos prises lors de la croisière qui, en définitive, est très chouette, bien qu’un peu trop longue à mon goût :

Balade en hauteur, de Meatpacking à Hell’s Kitchen, sur la HighLine

Le début d’après-midi ayant été grignoté par la fin de la croisière, nous avons directement pris le cap vers Greenwich Village, célèbre quartier d’habitation. Nous avions eu l’occasion de visiter le quartier lors de notre premier voyage, et nous n’avons pas été déçu : le lieu est vraiment chouette, pareil à l’image qu’on lui donne dans les films…

À l’Ouest de Greenwich, nous rejoignons le Meatpacking District, l’ancien quartier des bouchers et des abattoirs. On y trouve l’un des lieux les plus sympathiques de Manhattan, selon moi : The HighLine. Il s’agit, en fait, des anciennes voies ferrées desservant le quartier, qui ont été réaffectées ces dernières années en une magnifique coulée verte.

Depuis Meatpacking, vous remonterez, si vous réalisez (comme moi) la balade de bout-en-bout, jusqu’à Hell’s Kitchen, et le nouveau complexe de Hudson Yards, à quelques blocs de Times Square.

Sur la HighLine, vous aurez des magnifiques vues sur l’Empire State Building, notamment et sur les célèbres avenues débordantes de taxis jaunes. Au loin, au détour d’un virage des anciennes voies ferrées, vous apercevrez également le building Metlife, le Chrysler Building ou encore, au sud, la One World Tower.

DSC_0185

À ne pas rater : le “théâtre urbain”, une sorte d’amphithéâtre dont les marches offrent une vue surprenante sur… une vitre, élevée au dessus du trafic. Malgré vous, vous pourrez rester plusieurs minutes à regarder voitures, vélos et piétons filer à toute vitesse devant vous, frénésie new-yorkaise inimitable.

Cap au Sud… Direction Lower Manhattan !

Pour notre dernière matinée à New York (déjà !), nous avons décidé d’aller à l’extrême-Sud de Manhattan, dans le quartier du Lower Manhattan. Le lieu, défiguré par les attentats du 11 septembre 2001, reprend progressivement vie. Lors de notre précédent séjour de 2014, le lieu étant encore en travaux, et nous sommes donc partis cette année à la découverte du nouveau World Trade Center.

Nous avons d’abord décidé de monter au sommet du One World Trade Center. Cette nouvelle tour, surnommée Freedom Tower, culmine à plus de 500 mètres (hauteur avec la pointe). Son observatoire, le One World Observatory, est le plus haut de tout l’hémisphère Nord.

DSC_0205

Pourtant, nous avons été assez déçus par l’observatoire. L’expérience en elle-même est très chouette : il y a un petit musée de la construction de la tour en bas, l’écran à 360° dans l’ascenseur nous montre l’évolution de Manhattan au fil des siècles, et le lever de rideau sur la baie est assez impressionnant.

Cependant, la météo était défavorable, et il y avait beaucoup de brouillard le jour où nous avons visité l’observatoire. Résultat, une visibilité réduite, qui se limitait au Lower Manhattan. On distinguait difficilement la Statue de la Liberté, et encore moins Midtown.

Reste que la visite est assez chouette, mais à privilégier par météo dégagée.

Ensuite, nous nous sommes rendus au National September 11 Memorial, le mémorial en mémoire des victimes des attentats du 11 Septembre. L’emplacement des anciennes Tours Jumelles est marqué par deux gigantesques bassins, d’où jaillissent des chutes d’eau, entourés par un parapet gravé au nom des victimes.

Le lieu est assez émouvant et invite au recueillement (n’empêchant pas, cependant, d’irréductibles touristes de se prendre en selfie, tout sourire, devant le mémorial). Ca et là, vous remarquerez des roses blanches sur certains noms, souvent signe de l’anniversaire récent de l’une des victimes.

DSC_0232

Dernière étape de notre balade sur le site du World Trade Center : la nouvelle gare et station de métro World Trade Center PATH Station, dessinée par l’architecte espagnol Calatrava, que l’on voit sur la photo suivante, prise depuis le mémorial.

DSC09317.JPG

Son architecture rappelle, pour beaucoup et selon la volonté de son concepteur, une colombe s’élevant au-dessus du site meurtri. L’intérieur de la gare est également magnifique. On se croirait presque dans une cathédrale, avec ses murs blancs et sa verrière, offrant une vue sur le sommet de la One World Tower. Lors de ma visite, une exposition consacrée à la Chapelle Sixtine s’y tenait, mais je n’ai pas eu l’occasion de la visiter.

 

Notre visite terminée, il était déjà temps de regagner notre hôtel… Clap de fin de ce séjour express à New York, courte étape lors de notre voyage aux États-Unis, avant de prendre le chemin de l’Ouest ! New York, une ville que j’apprécie énormément, et qui se dévoile toujours différente, mais toujours si semblable également, à chacun de mes contacts avec elle… Une rencontre inoubliable, en quelque sorte !

 

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s